LIVRES-ET-NOUS : « Là où les chiens aboient par la queue » d’Estelle-Sarah BULLE

Share

« Là où les chiens aboient par la queue « , c’est ainsi que l’on nomme en créole «ce désert du bout du bourg» de Morne-Galant, cette «terre à chimères» où prend racine l’histoire de trois héros qui entremêlent leurs récits pour décrire la Guadeloupe des années 1940 aux années 2000 dans laquelle ils sont nés et ont vécu avant de la quitter. Et ils racontent des événements et anecdotes de leur vie et de celle de leurs ancêtres, mêlant la petite à la grande histoire, tant dans ce terroir d’origine qu’à Pointe à Pitre et en métropole.

Intensément romanesque, porté par une langue vive où affleure une pointe de créole, Là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d’Antillais pris entre deux mondes.

« Là où les chiens aboient par la queue » a reçu de nombreux prix :

Prix Stanislas, meilleur premier roman de la rentrée littéraire 2018
Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde 2018
Prix APTOM 2018
Prix Eugène Dabit du roman populiste 2018
Prix Millepages 2018
Prix Librairie Saint Pierre 2018
Prix Librairie L’étagère 2018

ESTELLE-SARAH BULLE :

Estelle-Sarah Bulle est née en 1974 à Créteil, d’un père guadeloupéen et d’une mère ayant grandi à la frontière franco-belge. Après des études à Paris et à Lyon, elle travaille pour des cabinets de conseil puis pour différentes institutions culturelles. Elle vit dans le Val-d’Oise. Là où les chiens aboient par la queue est son premier roman.

 

Share