LIVRES-ET-NOUS# 5: « LE MINISTERE DU BONHEUR SUPRÊME » de Arundhati ROY

Share

LIVRES-ET-NOUS# 5- ARUNDHATI-ROY 1Le Ministère du Bonheur Suprême nous emporte dans un voyage au long cours, des quartiers surpeuplés du Vieux Delhi vers la nouvelle métropole en plein essor et, au-delà, vers la Vallée du Cachemire et les forêts de l’Inde centrale, où guerre et paix sont interchangeables et où, de temps à autre, le retour à «l’ordre» est déclaré. Cette histoire d’amour poignante et irréductible se raconte dans un murmure, dans un cri, dans les larmes et, parfois, dans un rire. Ses héros sont des êtres brisés par le monde dans lequel ils vivent, puis sauvés, réparés par l’amour et l’espoir. Aussi inflexibles que fragiles, ils ne se rendent jamais.

ARUNDHATI ROY

LIVRES-ET-NOUS# 5- ARUNDHATI-ROY 2

Arundhati ROY, est née le 24 novembre 1961 à Shillong en Inde. Ecrivaine, scénariste pour le cinéma et la télévision, elle est également connue pour son engagement en faveur de l’écologie et  des droits des femmes.

20 ans après « Le Dieu des petits riens » (Booker Prize), Arundhati Roy revient avec « Le Ministère du Bonheur Suprême » un roman choral, colossal, dans lequel elle livre une analyse des questions qui traversent son pays, l’Inde. Pendant ces 20 ans, elle n’a jamais laissé de côté ses combats militants.

A VOIR :

Share