CULTURE-36: JEAN RICHARD, UN AUTEUR SINAGOT GARDIEN DE LA MEMOIRE LOCALE

Share

Marin-pêcheur, ostréiculteur, infatigable voyageur, passionné d’histoire locale, auteur et surtout Sinagot…

CULTURE-36- JEAN-RICHARD

            Après une vie bien remplie faite de rencontres avec des hommes qui ont marqué notre histoire (le Général de Gaulle et l’Abbé Pierre), il décide de se consacrer à ses passions: lecture, écriture, musique et voyages. Il fait le tour du Monde.

           Son premier livre « Au pays des Sinagots » rend hommage aux anciens et transmet la mémoire des habitants-pêcheurs mais également des embarcations traditionnelles du Golfe du Morbihan.

            Dans le même état d’esprit, il produit un film « Ne meurent que ceux que l’on oublie »  et organise une exposition éponyme.

Puis il rédige un livre consacré à « sa » Guerre d’Algérie « Avant que le temps n’efface tout ».

En 2015, il publie « Si Séné était conté », l’histoire de sa ville agrémentée d’anecdotes croustillantes.

Depuis, 6 livres sont venus rejoindre les trois premiers.

Jean RICHARD n’écrit pas, il raconte.

Share