CULTURE 1 : Archives Départementales du Morbihan

Les Archives Départementales ont été créées dans chaque département par la loi du 5 brumaire An V (26 octobre 1796) afin de conserver les archives de l’Ancien Régime y compris celles des Évêchés.

La loi du 28 pluviôse An VIII (17 février 1800), qui instituait notamment le Préfet comme unique responsable de l’administration du département, charge le Préfet de la surveillance des Archives Départementales.

La loi du 10 mai 1838 fait de la conservation des archives une obligation pour les départements.

Un code de classement uniforme est mis en place :

Archives de l’Ancien Régime,

Archives propres au département

Archives notariales,

Archives communales,

Archives privées léguées au département.

Le titre d’Archiviste Départemental est créé.

Enfin la loi de décentralisation de 1983 confie la gestion des Archives aux Conseils Généraux (aujourd’hui conseils départementaux). Elles sont placées sous l’autorité du Président du Conseil Départemental.

Collecter, gérer, communiquer le patrimoine historique, administratif et civil du département, ainsi peut-on résumer le rôle des Archives Départementales.

 

LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU MORBIHAN, comme toutes celles de France, ont donc été créées en 1793. À cette date, elles sont remisées dans le grenier du Palais de la Motte (aujourd’hui disparu), siège du département. Ce grenier, elles l’occupent, sans être classées, jusqu’à la construction de la nouvelle Préfecture, inaugurée par Napoléon III en 1865. En 1866, elles s’installent dans l’aile gauche de cette nouvelle Préfecture. Elles connaitront encore deux déménagements avant d’intégrer, en 1993, le bâtiment actuel situé rue des Vénètes à Vannes.

Mais écoutons M. Florent LENEGRE, Directeur des Archives Départementales du Morbihan, nous présenter ces archives.